logo jasm one white



Bio

Jasm One

/ Artist
/ Curator
/ President & Founder of Art Valais OPEN AIR MUSEUM

Jasm One is an artist of Swiss and Tunisian origin. Born in Geneva in 1983, he grew up in Valais and now lives in Lausanne. He is currently working off the beaten track to sow the seeds of his art in the four corners of the globe.

A graffiti artist and graduate of EDHEA – Ecole de design et haute école d’art (formerly ECAV), Jasm One has built his reputation on a diverse artistic vision and background.

A committed artist and curator, he strives to build bridges between cultures, territories, individuals and ideas. His art is a reflection on what distinguishes us, surrounds us and binds us – to space, to time, to others, to ourselves.

His multi-disciplinary work is understood and intersects around the theme of “the trace”, a symbol of memory, imprint and existence, both individual and collective. The strength of his work lies not only in its visual quality and artistic relevance, but also in its ability to reveal identity, practices and processes, following the trace as a vector of knowledge and construction, essential to any society.

In 2018, he transformed the lobby of the prestigious Hotel W in Verbier with a 120m2 conceptual fresco. Presented at the World Ski AWARDS, the hotel is crowned best ski hotel in the world. This work marks the beginning of the artist’s Lines of Soul series.

The same year, Jasm One is invited by the city of Kiev and the Ukrainian government to create a large-scale work committed to peace and unity in the country, then under high tension. On November 21, 2018, five years to the day after the Euromaidan that sparked off the Russian-Ukrainian war, jasm One completed the fresco in the heart of the Osokorky metro station. The black-and-white composition presents the two conflict zones (East and West) united by the word U.N.I.T.E.D and the portrait of Bohdan Stoupka – popular actor and hero of the nation, who devoted his life to the development of culture and the peaceful struggle to reconcile the two regions. The work, which has been praised and shared by the Swiss embassy, will become (sadly) all the more significant with the total conflagration of the country in 2021.

In 2019, he returned to Los Angeles to take part in the Maya Angelou project alongside Shepard Fairey, Daniel Ashram and Jr. Jasm One, where he created the work “STILL WE RISE” in response to the gentrification affecting the southern part of the city, which is displacing disadvantaged local populations. The message is aimed at students and the population of south central, encouraging them to recognize and fight against forced migration.

In 2020, Jasm One will open an international artistic residency in the heart of a prestigious wine-growing estate. This venue marks a new dynamic and offers a unique creative space in a historic setting.

In 2022, Patrick Gyger commissioned Jasm One to create a 150 m2 mural to mark the opening of the new Plateforme 10 museum site, which brings together 3 cantonal museums (mudac, Photo Elysée, mcba) and two foundations. Part of the Manifest-Lines of Soul series, the work reveals geolocation data to anchor the spirit of travel and discovery of this unique Swiss cultural hub, located just a stone’s throw from the train station.

In 2023, Jasm One announces the launch of the largest open-air urban art museum ever imagined. After 20 years of investment and 7 years of development, convincing the State and 50 towns and villages, Jasm One opens this world-first museum. From this day on, the Valais region becomes an important new location for the world of urban art.

/ Artiste
/ Curateur
/ Président & Fondateur d’Art Valais OPEN AIR MUSEUM

Jasm One, est un artiste d’origine suisse et tunisienne. Né en 1983 à Genève, il a grandit en Valais, vit à Lausanne et travail aujourd’hui hors des sentiers battus pour sémer et faire éclore son art aux quatre horizons du globe.

Issu du graffiti et diplômé de l’EDHEA – Ecole de design et haute école d’art (anciennement ECAV), Jasm One, a bâti sa reconnaissance par une vision et un parcours artistiques hétéroclites.

Artiste engagé et curateur avéré, il s’efforce de construire des ponts entre les cultures, les territoires, les individus et les idées. Son art est une reflection sur ce qui nous distingue, nous entoure et nous lie – à l’espace, au temps, aux autres, à nous-même.

Son travail pluridisciplinaires se comprend et se recoupe autour du thème de “la trace”, symbole de la mémoire, de l’empreinte et de l’existence, individuelle et collective. La force de ses oeuvres ne réside pas seulement dans la qualité visuelle et la pertinence artistique, mais aussi dans la capacité à révéler l’identité, les pratiques et les processus, en suivant la trace comme un vecteur de connaissance et de construction, essentiel à toute société.

 –

En 2018, il transforme le lobby du prestigieux Hôtel W de Verbier avec une fresque conceptuelle de 120m2. Présenté au World Ski AWARDS, l’hôtel est sacré meilleur ski Hotel du monde. Cette oeuvre marque pour l’artiste le début du travail et de la série Lines of Soul.

La même année, Jasm One est invité par la ville de Kiev et le gouvernement ukrainien pour réaliser une oeuvre de grande envergure engagée en faveur de la paix et l’unité du pays, alors sous haute tension. Le 21 novembre 2018, cinq ans jour pour jour après l’Euromaïdan à l’origine de la guerre russo-ukrainienne, jasm One termine la fresque au coeur de la station de métro Osokorky. La composition en noir et blanc présente les deux zones de conflits (Est et Ouest) réunies par le mot U.N.I.T.E.D et le portrait de Bohdan Stoupka – acteur populaire et héro de la nation, ayant consacré sa vie au développement de la culture et à la lutte pacifique pour réconcilier les deux régions. L’oeuvre, qui a été saluée et partagée par l’ambassade suisse, deviendra (tristement) d’autant plus significative avec l’embrasement total du pays en 2021.

En 2019, Il rejoint à Los Angeles pour participer au projet Maya Angelou au côtés de Shepard Fairey, Daniel Ashram ou encore Jr. Jasm One y réalise l’oeuvre « STILL WE RISE»  en réponse à la gentrification qui frappe la partie sud de la ville et qui engendre le déplacement des populations locales défavorisées. Le message s’adresse aux étudiants et à la population de south central, pour encourager leur reconnaissance et leur combat contre la migration forcée.

En 2020, Jasm One ouvre une résidence artistique internationale au coeur d’un préstigieux Domaine viticole. Ce lieu marque une nouvelle dynamique et offre désormais un espace de création unique dans un cadre historique.

En 2022 , Jasm One est sollicité par Patrick Gyger pour réaliser une fresque murale de 150 m2 marquant l’implantation et l’ouverture du nouveau site muséale Plateforme 10 qui réunit 3 musées cantonaux (mudac, Photo Elysée, mcba) et deux fondations. Issue de la série Manifest-Lines of Soul, l’œuvre révèle les données de géolocalisation pour ancrer l’esprit du voyage et de la découverte de ce pôle culturel unique en suisse, situé à deux pas de la gare.

En 2023, Jasm One annonce le lancement du plus vaste musée d’art urbain à ciel ouvert jamais imaginé. Après 20 ans d’investissement et 7 années de développement ayant permis de convaincre l’Etat et 50 villes et villages, Jasm One ouvre ce musée inédit au monde. Le Valais devient dès ce jour une nouvelle place importante pour le monde de l’art urbain.

 

Works

Lines of Soul

Today, the “Lines Of Soul” work is composed of the “Manifest” series, which permanently anchors works in urban environments, and the “Reflection” series, which sculpts space like an ephemeral filter. A new, third collection began in 2023 and is due to be presented in 2026.

The birth of “Lines Of Soul” is rooted in the expression and deconstruction of the tag – a typographic signature practiced as a repeated urban pictorial expression, aimed at creating a distinctive mark and a reflection on the occupation of public space. The artist has preserved the essence of this practice while taking the development of his urban typography to a new dimension.

This work is part of the continuum of the evolution of writing, from ancient pictograms and ideograms to complex phonetic systems and modern alphabets. Like the “A”, which is nothing other than the representation of an inverted bull’s head, all the letters we use today are the result of the transition from a concrete image to an abstract graphic symbol. In “Lines of Soul”, Jasm One explores and extends this abstraction, adapting the expression of tagging and writing to his own time and personal authenticity. The recognition of letters gives way to the elements that make them up: line, movement, spontaneity and spatial dimension are reinvented to create a distinct visual language of identity. With this approach, the use of name (blaze) and typography becomes superfluous for identifying the artist. The autonomous lines now form his unique signature. This development marks a crucial turning point: the elimination of the artist’s name (blaze) as the main subject opens up new perspectives and dialogues. The narrative no longer focuses on the artist and the propaganda of his name, but on the interaction between the work, its environment and the public.

This innovative language transforms spaces and surfaces into supports for reflection and conversation between art, society and individuals, illustrating art as a shared and accessible experience. It enriches the urban landscape, inviting contemplation and engagement with everyday life.

Le travail «Lines Of Soul» se compose aujourd’hui de des séries « Manifest » qui ancre durablement des oeuvres en milieu urbain et de la série « Reflection » qui scullpte l’escpace tel un filtre éphèmère. Une nouvelle et troisième collection a débuté en 2023 et devrait être présentée en 2026.

La naissance de «Lines Of Soul» prend source dans l’expression et la déconstruction du tag – signature typographique exercée en expression picturale urbaine répétée, visant à créer un marquage distinctif et une réflexion sur l’occupation de l’espace public. L’artiste a préservé l’essence de cette pratique tout en amenant le développement de sa typographie urbaine vers une nouvelle dimension.

Ce travail s’inscrit dans le continuum de l’évolution de l’écriture, depuis les pictogrammes et idéogrammes anciens jusqu’aux systèmes phonétiques complexes et les alphabets modernes. A l’exemple du «A», qui n’est autre que la représentation d’une tête de taureau inversée, l’ensemble des lettres que nous utilisons aujourd’hui sont issues de la transition d’une image concrète vers un symbole graphique abstrait. Dans «Lines of Soul», Jasm One explore et étend cette abstraction, adaptant l’expression du tag et de l’écriture à son époque et à son authenticité personnelle. La reconnaissance des lettres cède la place aux éléments qui les composent : la ligne, le mouvement, la spontanéité et la dimension spatiale sont réinventés pour créer un langage visuel distinct et identitaire. Avec cette approche, l’utilisation du nom (blaze) et de la typographie devient superflue pour l’identification de l’artiste. Les lignes, autonomes, forment désormais sa signature unique. Cette évolution marque un tournant crucial : l’élimination du nom d’artiste (blaze) comme sujet principal ouvre de nouvelles perspectives et dialogues. Le récit ne se concentre plus sur l’artiste et la propagande de son nom, mais sur l’interaction entre l’œuvre, son environnement et le public.

Ce langage innovant transforme les espaces et les surfaces en supports de réflexion et de conversation entre l’art, la société et les individus, illustrant l’art comme une expérience partagée et accessible. Il enrichit le paysage urbain, invitant à la contemplation et à l’engagement dans la vie quotidienne.

Vallensis

The Vallensis collection comprises a series of works based on the local heritage of the Valais and the theme of water. Each work tells a profound story linked to the place where it was created. Jasm One developed this series as part of the Art Valais OPEN AIR MUSEUM project. The series was instrumental in convincing the State of Valais and 50 towns and villages to take part in the project to create the world’s largest open-air urban art museum.

La collection Vallensis regoupe une série d’œuvres réalisées spécialement sur le patrimoine locale du Valais et la thématique de l’eau. Chaque oeuvre raconte une histoire profonde liée au lieu de la réalisation. Jasm One a développé cette série dans le cadre du projet Art Valais OPEN AIR MUSEUM. C’est cette série qui a notamment permis de convaincre l’Etat du Valais et 50 villes et villages à participer au projet de créer le plus vaste musée d’art urbain à ciel ouvert au monde.

 

Human

All humans are prodigious, interesting, remarkable. The “Human” collection is an individual and collective testimony – a tribute to the human, to the memory and universality of our civilization. From everyday women and men to public figures, the individuals represented are treated on the same level and in the same important way. They have left their mark on the history of a region or a place, and Jasm One brings them to life in their proper context.
This collection also underlines the culture of the icon and the representation of the body often associated with the West.

Tous les humains sont prodigieux, intéressants, remarquables. La collection “Human” est un témoignage individuel et collectif – un hommage à l’humain, à la mémoire et l’universalité de notre civilisation. Femmes et hommes du quotidien ou personnalités publiques, les individus représentées sont traités sur un même plan et de manière tout aussi importante. Ils ont marqué l’histoire d’une région, d’un lieu et Jasm One les fait revivre dans leur contexte.
Cette collection souligne également la culture de l’icône et de la représentation / du corps souvent attachée à l’occident.

 

Colors - writing

For over 20 years, Jasm One has been painting and graffitiing his name. The Colors – Writing collection is a tribute and a pictorial ode to what writing means to the artist. Colors and typography are worked to offer an explosion of joy and brighten up our urban space.

Pendant plus de 20 ans, Jasm One n’a cessé de peindre et de graffer son nom. La collection Colors – Writing est un hommage et une ode picturale de ce que représente le writing pour l’artiste. Couleurs et typographies sont travaillées pour offrir une explosion de joie et égayer notre espace urbain.